Autisme France Association reconnue d'utilité publique
 
 
 
 
 

Loi École de la Confiance Actualité accueil

 

La signification de cette chanson : 

Les personnes autistes manquent notamment de moyens de communication, de perception, d’habiletés sociales adaptées…
Leur handicap en grande partie « invisible» fait d’elles une proie facile pour les autres.
En France le manque de sensibilisation et de formations, de pratiques, actualisées, à jour, de quasi tout le système, et de la société, fait que leurs capacités sont la plupart du temps mal interprétées, pas libérées.  
Elles sont exclues, souvent enfermées, alors qu’il faudrait, comme cela est fait à l’étranger ; au contraire, les aider dans l’autonomie, dans la cité…
Depuis plus de quarante à l’étranger sont mises en œuvre interventions précoces (ESDM, DENVER) … dès 12 mois, qui limitent considérablement leur handicap à vie, et limitent le sur handicap, l’exclusion, discrimination…

Florine se retrouve seule, sans les aides nécessaires à l’autonomie.
Ignorant les dangers qui la guettent, elle ne connaît pas le mal.
Elle n’a pas la théorie de l’esprit, perçoit mal les conséquences pour les autres.

La référence à la colombe fait également référence au flapping (petits battements d’ailes avec les mains), qu’ont la « manie » de faire un certain nombre de ces personne.. 
Ce handicap, en grande partie « invisible », fait croire à tort qu’elle n’en fait qu’à sa tête.

"J’ai moi aussi beaucoup de qualités.

Ne m’empêchez pas de choisir ma vie
Je peux progresser comme vous  
Mais j’ai besoin d’aides et d’adaptations
Être libre, vivre mon chemin.
Je peux aussi contribuer à la vie en société"

A cause de croyances et de dogmes (non évalués et prouvés) ; enseignés et encore diffusés en France, contrairement aux autres pays développés, nous enfermons très souvent les personnes autistes.
Comment changer ces diagnostics Français, non conformes à ceux appliqués dans le reste du monde, à la science, définis par l’OMS ? 
Comment changer les formations, les pratiques obsolètes, qui ne conduisent pas à l’autonomie et les empêchent trop souvent de vivre en liberté ?

 

Retour

 
 

SERVICE JURIDIQUE

SOS
Réservé aux adhérents

> Renseignements complémen-taires


> Chronique du scandale ordinaire
 

NOTRE REVUE

LA LETTRE D'AUTISME FRANCE

 

NOS PARTENAIRES







 

LIENS UTILES






 


Vos recherches via veosearch génèrent des revenus qui seront versés directement à Autisme France. Vous pouvez visualiser quotidiennement le montant généré.