Autisme France Association reconnue d'utilité publique
 
 
 
AUTISME FRANCE
ASSOCIATIONS PARTENAIRES
QU'EST CE QUE L'AUTISME
VOS DROITS
PETITES ANNONCES
SCOLARISATION ET EMPLOI
LIENS INTERNET
 
 
 
 

Nos congrès

Depuis 1991      

Autisme France remercie les intervenants et les bénévoles qui contribuent au succès de nos congrès

2020 - 2021 : Changeons la donne

 

Le congrès initialement prévu le Samedi 5 décembre 2020

au Palais des Congrès de Paris

 

est reporté au

Samedi 27 novembre 2021
à Dijon

 

En savoir plus

 

Communiqué de presse

 

Les vidéos des interventions

Les diaporamas des intervenants

Le livre des résumés du congrès (seulement disponible en anglais)

Résumé de quelques interventions en français, sur le blog de Jean Vinçot

 

Discours de la présidente d'Autisme France, Danièle Langloys :

- Discours d'ouverture

- Discours de clôture

2019 : Une nouvelle dynamique pour le changement et l'inclusion

Congrès Autisme Europe

Du 13 au 15 septembre 2019 - Palais des Congrès de Nice Acropolis

 

Le 12e Congrès international d’Autisme-Europe s'est déroulé au Palais de congrès Nice Acropolis du 13 au 15 septembre 2019. Organisé par Autisme France, en partenariat avec Autisme-Europe, il a remplacé le traditionnel congrès annuel de notre association.

 

Cet évènement a réuni plus de 2.200 personnes autistes, parents, professionnels, aidants et autres parties intéressées en provenance de 80 pays et a eu pour objectif de faire partager les avancées des connaissances pratiques et scientifiques dans le domaine de l’autisme.

 

Des personnes autistes, chercheurs, praticiens, enseignants et autres parties intéressées ont soumis des résumés explorant un large éventail de perspectives, tant théoriques que pratiques. Plus de 700 résumés ont été reçus et, au cours du processus de sélection, toute l’importance a été accordée aux connaissances solides et bien établies, y compris la recherche universitaire et professionnelle, ainsi que l’expérience personnelle et collective dans des domaines thématiques clés.

 

Le congrès a abordé de nombreux thèmes, notamment : le diagnostic et l’évaluation, le langage et la communication, l’accès à l’éducation, l’emploi, la recherche et l’éthique, le genre et la sexualité, l’inclusion et la vie communautaire, la santé mentale et physique, les interventions, les programmes stratégiques et la coordination des services ainsi que les droits et la participation.

 

Album : Album photos du Congres AE 2019 (165 photos)

 

  

2018 : Familles & professionnels au coeur du changement 

Samedi 17 novembre 2018 - Palais des Congrès de Nice Acropolis

 

En France, la loi met au cœur du système de santé comme de l’accompagnement médico-social, l’usager, depuis les deux lois de 2002. Malheureusement la place de l’usager reste encore marginale, même si la situation s’améliore, et que les compétences des patients (dans le sanitaire) et des personnes en situation de handicap (et de leurs familles) commencent à être prises en compte. Le partenariat étroit entre les personnes autistes, leurs familles et les professionnels qui peuvent les aider est pourtant une évidence : sans le partage de savoirs et de compétences, il est impossible d’aider vraiment et de manière durable une personne autiste.

 

Aussi avons-nous construit notre congrès sur la réflexion autour de cette alliance. On peut la décliner autour de multiples thématiques : mieux comprendre les différentes pistes de la recherche scientifique, pour savoir comment l’usager peut y prendre sa place, s’informer sur les nouveaux modèles d’interventions, et nous insistons à ce congrès sur la manière d’aider les adultes, à la suite de la sortie des recommandations de bonnes pratiques qui leur sont dédiées.

 

Nous sommes attentifs aussi aux nouveaux modèles de services plus inclusifs qu’il est possible de mettre en œuvre, de manière pionnière : les pôles de compétences externalisées que notre groupement de coopération s’attache à mettre en œuvre, les services à domicile qui peuvent constituer le fer de lance d’une coordination tant souhaitée entre des acteurs différents, le modèle des entreprises adaptées au service des personnes avec TSA.

 

Aucune de ces mobilisations ne trouvera de place reconnue et pérenne si les financeurs ne se lancent pas dans une courageuse reconnaissance de la qualité attendue en autisme : nous défendons le projet de certification construit avec l’aide et l’expertise d’Handéo, pour se doter des outils nécessaires.

 

Merci à ceux qui ont assuré le fil rouge de cette journée en nous ramenant à leurs expériences vécues : le Dr Saravane, membre de notre comité scientifique, qui va assurer la modération de la journée, Laurent Savard qui décrit si bien avec un humour décapant, l’amour que nous portons à nos enfants les plus vulnérables, et Josef Schovanec, qui milite, comme nous tous, avec un humour corrosif aussi, pour que les personnes autistes ne soient plus les exclus des exclus.

 

Supports techniques des interventions : 

Discours d'ouverture - Danièle Langloys 

La remédiation cognitive et les programmes de réhabilitation psychosociale - Dr Isabelle Amado 

Recommandations adultes : la place des usagers et des professionnels - Christiane Jean-Bart , Responsable du secteur handicap HAS et Sophie Guennery, Cheffe de projet 

Certification Autisme, quelle qualité professionnelle pour l'autisme ? et Suite du document - Julien Paynot Directeur Général Handéo 

Rôle et missions d'un PCPE autisme - Anne Laure Sanchez et Soizic Guilloteau, respectivement coordinatrice Autisme Pau béarn et chef de service des PCPE du GCSMS Autisme France 

Service à la personne, une réponse aux besoins des personnes autistes - Christine Garnier-Galimard, présidente de Respir'Bourgogne

 

 

Programme détaillé du Congrès

2017 : Une société Inclusive,

C'est aussi pour les personnes avec autisme

Samedi 9 décembre 2017 - Palais des Congrès de Paris - Amphithéâtre Bleu

 

Le plan autisme 4 devrait mettre en avant l’école et la société inclusives pour les personnes autistes.

A l’heure où le commissaire européen aux Droits de l’Homme pointe les retards dans la désinstitutionnalisation des personnes handicapées, il serait souhaitable que la France donne l’exemple pour une fois.

Aussi avons-nous privilégié des expériences de scolarisation et de logement ou travail en milieu ordinaire qui sont des réussites à généraliser.

 

Nous avons souhaité aussi donner un éclairage scientifique à notre congrès avec un point sur les recherches en génétique et deux interventions sur les particularités motrices des personnes autistes, qu’il convient de traduire en activités physiques et sportives adaptées.

 

Les recommandations pour les adultes sont en cours de finalisation : une difficulté récurrente c’est l’identification des comportements-problèmes et surtout de la prévention à mettre en œuvre, surtout pour les troubles somatiques, rarement identifiés et soignés.

 

Merci aux deux personnes Asperger qui nous ont apporté leur éclairage spécifique sur cette partie de la population autiste, pas mieux traitée que les autres.

 

Supports techniques des interventions :

Discours d'ouverture - Danièle Langloys

Message de Gilbert Montagné

 

Programme détaillé du Congrès

2016 : Autisme : il est urgent de sortir de l'ignorance

Faisons confiance aux professionnels bien formés
Samedi 3 décembre 2016 - Palais des Congrès de Paris - Amphi bleu
 

Nous restons pour ce congrès dans la notion d'urgence développée pour la campagne du 2 avril, tellement la situation pour les enfants et adultes reste difficile. L'ignorance de ce qu'est l'autisme, encore largement répandue en France, est une des causes du retard de notre pays, si spécifique, hélas.

 

Aussi voulons-nous partir de la connaissance de la prévalence de l'autisme, du diagnostic précoce, et de problèmes de santé essentiels et pourtant peu connus : la lutte contre l'obésité et l'entretien de la santé par des sports adaptés à l'autisme.

 

L'ignorance, c'est aussi la méconnaissance des outils et compétences nécessaires à la scolarisation : un GEVASCO adapté et l'existence de vrais intervenants pédagogiques.

 

Les adultes sont les grands oubliés de tous les plans autisme. Il nous faut apprendre comment mettre en œuvre des logements accompagnés et des sections d'ESAT spécifiques. Le témoignage d'une maman Asperger qui a attendu 60 ans son diagnostic montre l'étendue des retards. 

 

Au Québec, existe un service d'urgence 24h/24h à domicile et nous devons aussi apprendre comment mieux soutenir les familles. Nous pouvons compter sur Josef Schovanec pour faire la synthèse des remèdes à l'ignorance en matière d'autisme.

 

Supports techniques des interventions :

Discours d'ouverture de Danièle Langloys, présidente d'Autisme France

Discours d'ouverture de Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion

 

 

Programme détaillé du Congrès

Dossier de Presse

Quelques photos de l'évènement

 

Interventions des conférenciers

Accès aux vidéos du congrès
Congrès filmé en intégralité, disponible gratuitement

2015 : Autisme, On ne lâchera rien
Ce ne sont pas les chantiers qui manquent

Initialement prévu au Palais des Congrès de Paris le Samedi 14 novembre 2015

Reporté au Samedi 23 janvier 2016 - Salle Athénée à Bordeaux

 

Le plan autisme 3 a permis depuis deux ans quelques avancées : elles restent limitées et précaires, malgré un investissement ministériel fort. Ce congrès sert à rappeler que nous ne laisserons pas sans suite les avancées du plan et que nous gardons nos exigences pour que l’actualisation des pratiques, souhaitée par les familles comme par les professionnels, puisse se poursuivre. Nous nous trouvons devant une série de chantiers que nous devons faire avancer avec rigueur et détermination, en concertation étroite avec les professionnels engagés à nos côtés.

Nous faisons le choix en 2015 de mettre l’accent sur :

     - Le diagnostic et l’intervention précoces

     - L’importance cruciale de l’évaluation fonctionnelle

     - La nécessité d’avoir des outils adaptés pour évaluer les besoins des enfants et adultes

     - La fluidité dans les parcours scolaires La qualité dans les établissements pour adultes.

 

Supports techniques des interventions :

Discours d'ouverture de Danièle Langloys

Djea Saravane : Accès aux soins somatiques : une urgence absolue

Michel Gilot : 18 mois : Age clé pour le repérage

 

 

Programme détaillé du Congrès

 

Message de Gwendal Rouillard
Quelques photos de l'évènement

2014 : Chercher, inventer, innover : c'est possible
Samedi 9 décembre 2014 - Au Palais des Congrès de Paris

 

Alors que le plan autisme 3 se met progressivement en place, les attentes des familles et des professionnels qui s’investissent auprès de nos enfants et adultes sont toujours aussi grandes. Les formations spécifiques conformes aux recommandations de la Haute Autorité de Santé ne sont toujours pas majoritaires et les pratiques professionnelles restent très loin de la qualité requise. Les aidants trop souvent épuisés n’ont pas encore suffisamment de relais,  la scolarisation effective de  nos enfants reste encore largement théorique en l’absence d’appuis éducatifs et pédagogiques suffisants.

 

Ce congrès, comme les précédents, nous a permis de mettre en avant les avancées éducatives, pédagogiques, scientifiques qui répondent aux besoins de nos enfants et adultes et de :

• mettre l’accent sur la recherche au service de l’amélioration de la vie quotidienne.

• répondre aux besoins légitimes des adultes avec autisme qui continuent à trop souffrir du retard de la France, en mettant en œuvre la qualité de vie et l’éthique nécessaires.

• développer des outils spécifiques pour répondre à l’ensemble des besoins éducatifs et pédagogiques des élèves.

• intervenir concrètement pour limiter les troubles associés à l’autisme.

• remplacer les logiques de places et de filières par des logiques de parcours adaptés aux choix et besoins des personnes concernées.

 

 

Programme du congrès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention de Laurence Stezewski

2013 : Le changement des pratiques en autisme, c'est maintenant ?

Samedi 16 novembre 2013 - Au palais des Congrès de Paris - Grand Amphithéâtre

Le plan autisme 3 est enfin sorti le 2 mai dernier. Les professionnels déjà investis dans le changement des pratiques, attendaient un signal politique fort : il a été donné dans l’ancrage clair et ferme de ce plan aux recommandations de bonnes pratiques validées par la Haute Autorité de Santé en mars 2012.
Ce plan est un espoir pour les familles car les personnes avec autisme comme nous tous, ont besoin d’instruction, d’éducation, de loisirs, d’une vie sociale et professionnelle répondant à leurs aptitudes pour le meilleur épanouissement possible au sein de notre société.

Le changement des pratiques en autisme, c’est maintenant ? est le thème de ce congrès et nous verrons ensemble comment toujours mieux accompagner nos enfants, adolescents et adultes et :
    •  Informer sur les problèmes médicaux majeurs comme l’épilepsie et les troubles du sommeil, l’intérêt et le fonctionnement d’une consultation génétique.
    •  Donner aux enseignants et professionnels l’envie d’investir dans la scolarisation des enfants et adolescents, quelles que soient leurs aptitudes.
    •  Enseigner en adaptant pour développer des compétences et permettre aux personnes avec autisme de restaurer leur dignité d’être humain et d’avoir une place dans la société.
      •    Relever le défi de l’insertion sociale et professionnelle des adultes en leur accordant la « présomption de capacité ».

Ces axes de réflexion vous invitent, amis parents et professionnels, à miser sur l’avenir et les possibilités d’un accompagnement toujours amélioré pour les personnes autistes, à tout âge..


De la formation à l'insertion sociale et professionnelle des adultes avec autisme
Vendredi 15 novembre 2013 - Au Conseil régional d’Ile-de-France à Paris - Salle Delouvrier

•  De la scolarisation à la formation professionnelle : quels parcours ? Quels objectifs ?
•  Quel travail proposer aux adultes autistes accueillis aujourd’hui en FAM ?
•  Au Québec : l’insertion professionnelle adaptée des adultes avec autisme.

 

 

 

Programme du congrès

2012 : Vivre avec l'autisme, quel avenir ?

17 novembre 2012 - Palais des Congrès de Paris - Grand Amphithéâtre

 

Chaque année, le congrès d'Autisme France, référence dans le milieu de l'Autisme et TED, attire près de 2000 personnes. Tous les  professionnels de l'accompagnement, les professionnels de santé, les  associations et les familles s'y retrouvent.

Suite à la parution des recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en mars 2012, le Congrès de clôture vous propose un programme riche qui s'appuie sur deux idées fortes :

• Comment anticiper pour limiter les sur-handicaps ?
• Comment apprendre à tout âge et développer les compétences qui peuvent parfois se manifester tardivement ?

Il a été également question de l'éducation à la sexualité, de l'accompagnement spécifique centré sur la prévention et les soins précoces (santé bucco-dentaire), de projet de vie à l'adolescence, de scolarisation et formation professionnelle adaptées. Des témoignages émouvants de personnes avec un syndrome d'Asperger, dont celui d'une mère d'une jeune adolescente Outre-Atlantique, ont cloturé cette journée.

 

Interventions des conférenciers

Discours d'ouverture de Danièle Langloys

Intervention de Marie-Claire Haelewyck

Intervention de Claire Blanc

Intervention de Scania de Schonen

Intervention de Christine Philip

 

 

2011 : Autisme et apprentissages adaptés

Samedi 3 décembre 2011 - Palais des Congrès de Paris

 

Dans la continuité du congrès 2010, consacré aux particularités du handicap autistique, nous vous proposons de réfléchir cette année aux aspects spécifiques des apprentissages dans l’autisme, avec le même souci de mettre en valeur les différences, les points forts, et pas seulement les difficultés.

Une personne autiste peut apprendre tout au long de sa vie, il faut cependant le plus souvent l’aider dans ses apprentissages.

Il convient d’abord de repérer en quoi l’autisme relève du handicap cognitif, identifié en tant que tel dans la loi de 2005.
Etre autiste c’est recevoir, traiter et restituer les informations de manière particulière.

- Peut-on rééduquer les difficultés d’apprentissage ? Avec quels outils ?

- Quelles conséquences peuvent avoir ces difficultés ?

- Y a-t-il des compétences cognitives particulières aux personnes autistes ?

- Quel regard devons-nous avoir sur ces différences cognitives ?


Programme détaillé à télécharger

 

Interventions des conférenciers

Remédiation neurocognitive en réseau complexe

Pierre LAPORTE, psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie, docteur en psychologie,
Centre Hospitalier Général, Périgueux; membre associé au groupe de recherche en intervention
cognitive de l’Université Laval (Québec)

Fonctionnement et handicap cognitif dans l’autisme
Franck Ramus, Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, EHESS/CNRS/DEC-ENS, Paris

 

 

 

Programme à télécharger

 

Discours d'introduction de Danièle Langloys
Discours de Roselyne Bachelot
 

Résumés des intervenants (La lettre d'Autisme France n°46 - février 2011)
Article du journal "Le Progrès"

2010 : Pour la reconnaissance du handicap autistique

 Samedi 20 novembre 2010 - Centre des Congrès de Lyon

   

Si Autisme France a choisi d’intituler son congrès « Pour la reconnaissance du handicap autistique », c’est qu’il y a urgence. L’autisme bénéficie d’une reconnaissance comme handicap qui reste, malgré la loi de 1996, très théorique.

 

Concrètement, la connaissance des spécificités de l’autisme reste largement absente des formations pour tous les professionnels concernés : médecins, enseignants, éducateurs spécialisés, même si des professionnels de terrain cherchent de plus en plus à se former dans les établissements.

Concrètement, trop souvent encore, l’autisme est réduit à une maladie psychiatrique, pour laquelle les psychothérapies psychanalytiques sont proposées voire imposées, alors qu’elles sont inefficaces.

Concrètement, l’autisme, qui ne figure pas en tant que tel dans la loi de 2005, est dissous dans la déficience intellectuelle, alors que comme l’affirme le document de la HAS de janvier 2010, 70% des personnes autistes n’ont pas de déficience intellectuelle, ou pire, dans le handicap psychique.

Concrètement, la scolarisation des enfants autistes reste dérisoire, faute de connaissance de leurs particularités cognitives, sensorielles et comportementales, malgré les efforts de certaines inspections académiques.

Concrètement, la vie professionnelle et sociale des adultes reste tout aussi dérisoire par défaut d’accompagnement adapté dans le métier, dans les loisirs, dans la vie citoyenne.

 

C’est tout le regard sur les personnes autistes que nous devons apprendre collectivement à changer : il ne faut pas parler seulement de déficience, mais d’altérité ; c’est leur différence qui doit être connue et reconnue, et accompagnée dignement. Nous pouvons et devons tous devenir compétents dans cette démarche

 

 

Programme détaillé

2009 : comprendre l'autisme

 Vendredi 4 et samedi 5 décembre 2009 - Palais des Congrès de Paris
   

Après deux années consacrées à l’accompagnement éducatif et à la scolarisation, le congrès d’Autisme France 2009 a abordé cette fois-ci principalement des thèmes concernant la recherche et les aspects médicaux de l’autisme. Etant donné le nombre de sujets à traiter il s’est exceptionnellement déroulé sur deux jours, avec une journée supplémentaire le vendredi 4 décembre à l’Auditorium de la Mairie de Paris.

 

Sans être exhaustifs nous avons fait le choix de présenter certaines données récentes de la recherche permettant de mieux comprendre le syndrome de l’autisme, avec le souci de les rattacher le plus possible à la pratique et au vécu des familles, des professionnels et du personnel accompagnant. Nous avons cherché à maintenir un équilibre et surtout une cohérence entre des sujets nouveaux et prometteurs, des synthèses ou des approches différentes de sujets importants ou sensibles et des exemples de recherches innovantes issues de la coopération entre familles et chercheurs américains.

Nous avons aussi abordé l’importance du modèle théorique de l’autisme car il conditionne l’avenir de tout enfant par ses conséquences en matière de prise en charge, de recherche et d’implication des pouvoirs publics. La perception du syndrome autistique par la communauté scientifique continue à évoluer notamment aux USA. La prise en compte des multiples manifestations et composantes de l’autisme conduisent à le considérer comme un syndrome dans lequel le cerveau et les facteurs génétiques ne constituent que deux éléments parmi d’autres.

Le programme de ce congrès a été aussi conçu pour apporter aux familles et aux professionnels français un aperçu de cette évolution.

 

 

Téléchargez le programme

 

Téléchargez l'article d'Agora Vox Ecouter l'émission France Info

2008 : Accompagnement et pratiques innovantes

  L'accès aux différentes approches éducatives et  pédagogiques, doit se faire dans le cadre d'un véritable processus de choix libre et informé des familles. Au fil des années Autisme France a présenté, lors de ses congrès annuels ce que nous appelons les "bonnes pratiques" en matière d'éducation et de soins adaptés, cela afin d'informer, d'apporter des outils aux parents et aux professionnels et permettre de mieux répondre aux besoins des personnes avec autisme.

Parce que l'enfant avec autisme deviendra un adolescent puis un adulte, puis une personne vieillissante l'offre en matière d'accompagnement, d'apprentissage, l'insertion sociale et professionnelle doit être adaptée aux différents âges de la vie et à toutes les formes d'autisme et TED.

Le congrès de 2008 traitait de l'accompagnement et des pratiques innovantes pour mieux concrétiser notre attachement à des approches qui ont fait la preuve de leur efficacité :

• l'aide éducative aux familles,

​• les troubles sensoriels,

• le développement du langage et l'analyse du comportement ou ABA

• les comportements inadaptés,

• les différentes situations de scolarisation et de formation professionnelle

• l'autisme de haut niveau et Asperger avec le témoignage d'une personne TED. 


Téléchargez le discours d'introduction de la Présidente Mireille Lemahieu
Téléchargez le discours de clôture de la Présidente Mireille Lemahieu
 

 

 

Programme

Compte rendu du  congrès

 



 

2007 : Autisme et Pratiques Adaptées

10 novembre 2007 - Palais des Congrès de Paris

Le congrès  a exposé devant quelques 1 800 participants les bonnes pratiques pour une prise en charge cohérente et de qualité des personnes avec autisme.

 

Les sujets suivants ont été présentés et développés aussi bien dans leur aspect théorique que pratique : l’apprentissage de la communication et du langage, la gestion des troubles du comportement en situation d’apprentissages (scolaires, autonomie, loisirs, travail,…), l’apprentissage de l’autonomie, l’accompagnement.

 

Interventions des conférenciers

Discours d’introduction

Discours de clôture de la présidente, Mireille Lemahieu

Discours du Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité, Xavier Bertrand

Quelques supports techniques pour de bonnes pratiques : Nicole Benadassi et Agnès  Woimant,  parents

• L’éducation adaptée : double DVD disponible sur  http://www.autismediffusion.com/

Article  de  l'express  du  09  novembre  2007

 

 

2006  :  Autisme  &  éducation  adaptée
Le  9  décembre  au  Palais  des  Congrès  de  Paris

 

Programme

Compte rendu du congrès du 9 décembre 2006 

 

►  Discours d'introduction au congrès du 9 décembre 2006 - Mireille Lemahieu, présidente

Compte rendu de l'intervention de Bernadette Rogé du 8 décembre 2006 sur les troubles de comportement

►  Discours de clôture du congrès du 9 décembre 2006 - Mireille Lemahieu, présidente

 

 

 

Programme

 

Compte rendu du congrès

2005  :  Autisme  recherche  &  soins  adaptés

Le  26  novembre  à  la  Maison  de  la  Mutualité  Paris

 

Pour son congrès de 2005, Autisme France a choisi de mettre l'accent sur la nécessité d'apporter des soins adaptés à nos enfants et à nos adultes, suivant les dernières avancées scientifiques dans le domaine de l'autisme. Le souhait d'Autisme France, est cette année de mettre en valeur les recherches scientifiques grâce auxquelles les méthodes éducatives les plus performantes ont pu être développées et mises en place.

Les sujets abordés, permettant de comprendre l'autisme et d'en traiter certains symptômes : génétique, imagerie médicale, aspects psychiatriques et neurologiques de l'autisme (aspects médicaux et non psychanalytiques), traitements médicamenteux adaptés, approches biologiques et métabolisme, psychologie.

Que chacun comprenne que les sujets de ce congrès ne portent aucunement sur les "soins", éloignés de toute vérité scientifique et validée, que les parents savent précisément ne pas être adaptés.

Notre congrès "Autisme, Recherche et Soins Adaptés" sera suivi l'an prochain en 2006 par un congrès portant sur le thème "Autisme et Education Adaptée". En effet, soins et éducation adaptés sont fondamentalement liés pour une prise en charge cohérente des personnes autistes.

 

Intervention de Bernadette Rogé

 

 
2004  :  C'est  possible  en  France.  Expériences  &  réalisations  positives
 

Le 6 novembre à la Maison de la Mutualité Paris
 

Programme

 

Interventions de la Présidente d'Autisme France Évelyne Friedel :

Discours d'introduction

Discours de clôture

 

Compte  rendu

 

 

2003  :  L'autisme  en  Europe,  la  situation  en  France.  État  des  lieux


Le  18  octobre  à  la  Maison  de  la  Mutualité  Paris
 

►  Programme

►  Intervention  du  Président  d'Autisme  France  Pierre  Fouquet

►  Compte  rendu

 

 























 

2002  :  Les  personnes  autistes  s'expriment,  la  communication  s'enseigne

Le 23 novembre à la Maison de la Mutualité Paris
 

►  Programme

►  Intervention de Marie Claude Urban, Présidente d'Autisme France
  Intervention de Marie-Thérèse Boisseau, Secrétaire d'État aux personnes handicapées

 

2002  :  Approches  biologiques  de  l'autisme

Les  23/24  mars,  faculté  de  Médecine,  Paris

Programme
   
Commentaires par Gianfranco Valent; organisateur, publiés dans la revue d'Autisme France.
Intervention de Marie-Christine DESTISON, Parent, Vice Présidente de le Société Québécoise de l’Autisme
Intervention de Paul Shattock et Paul Whiteley  : Interventions  diététiques  dans  le  traitement  des  troubles  autistiques
Intervention de Reichelt K-L et Knivsberg A-M : Est-ce que les découverts dans les urines de patients autistes peuvent expliquer la pathophysiologie de l'autisme ?
Intervention de A.Pelliccia, S. Lucarelli, T. Frediani : Allergie alimentaire et système nerveux central
Intervention de Mme Dominique VAN DER BERGHE (Témoignage parental) : Effet d’une intervention diététique sur un cas d'épilepsie infantile (Syndrome de West)
Intervention du Dr. Francis Rocchiccioli : Troubles Métaboliques et Autisme
Intervention de S. Hadji, C. Coly,  A. Le Hyaric, F. Rocchiccioli, G.  Valent, C. Dupont : Epidémiologie des troubles digestifs chez l’enfant autiste
► Intervention du Pr. Alain Rimbault : Métabolites et Autisme : un rôle pour la flore microbienne du tube digestif ?
Intervention du Dr Karoly HORVATH : La sécrétine et l'axe cerveau-intestin dans l'Autisme.
Intervention du Dr Damien DOWNING : Toxicité du mercure et Autisme
 

 

2001  :  Autisme  &  troubles  du  comportements


Le  13  octobre  à  la  Maison  de  la  Mutualité  Paris
 

►  Programme

►  Intervention de Max Artuso, Président d'Autisme France

 

 

2000  :  Les  stratégies  éducatives  :  un  espoir  pour  l'autisme

 
Le  18  novembre  au  CNIT  Paris.

Programme

Intervention de Max Artuso, Président d'Autisme France
 

 
1999  :  La  connaissance  et  les  prises  en  charge  de  l'autisme
 
Le  27  novembre  au  CNIT  Paris

Programme

► Évolution  de  la  définition  de  l'Autisme  (Dr  Van  Der  Gaag)
► Les  découvertes  génétiques  récentes  (Pr  Fombonne)
► Modèles  neuroanatomiques  des  syndrômes  autistiques  (Dr  Milcent)
► Le  profil  cognitif  des  personnes  autistes  (Dr  Rogé)
► Les  médicaments  utilisés  dans  l'autisme  (Pr  Fenaux)
► Les  régimes  alimentaires  (Dr  Shattock)
► Les  approches  éducatives  (Pr  Magerotte)
► Il  est  bien  temps  !  L'autisme  et  la  Psychanalyse  (Gunilla  Gerland,  personne  autiste)
► La  situation  Européenne  (M.  Huybrecht,  Président  d'Autisme  Europe)
► Intervention  de  Max  Artuso  (Président  d'Autisme  France)
► Intervention  de  Dominique  Gillot  (Secrétaire  d'Etat  à  la  Santé  et  aux  Handicapés)
 

 
1997  :  Vivre  autiste  :  quel  avenir  ?
 
Juin  -  Cité  des  Sciences,  Paris. 
 

 
  1995  :  Autisme  &  informatique

Janvier  -  Nice 
 

 
1994  :  Autisme  &  communication
 
Janvier  -  Limoges
 

 
  1993  :  L'autisme  en  France  et  dans  le  monde
 
Janvier  -  Paris  la  Sorbonne 
 

 
1991  :  L'autisme  &  l'éducation
 
Décembre  -  Paris  la  Sorbonne 
 
 

                                                                                                                                                                     




 
 

 

 


 
Dernière modification : 09/09/2020