Autisme France Association reconnue d'utilité publique
 
 
 
 
 
 

Editorial de la revue

Éditorial revue 75

 

Les semaines passent et la stratégie autisme n’est pas encore à l’œuvre. Le plan 3 étant passé à la trappe dès février 2017, cela fait bientôt 18 mois que notre sort ne mobilise plus grand-monde.

 

Il y a pourtant urgence : la rentrée scolaire va se faire dans les mêmes conditions déplorables que d’habitude : AVS manquants et non formés, orientations abusives en IME (sans places), défaut d’aménagements pédagogiques et de parcours, etc…Les adultes restent dans des situations dramatiques : pas de diagnostics, pas d’offres de services ni de foyers, pas un centime pour cela dans la nouvelle stratégie autisme, et ce ne sont pas les 50 millions de reliquat du plan 3 qui vont suffire. Le groupement des CRA se met en place en n’ayant prévu qu’une voix consultative aux usagers, et c’est peu supportable.

 

Toutes sortes de rapports ont alimenté l’actualité récente : les préconisations de certains, si elles se transformaient en mesures, pourraient servir à améliorer la vie quotidienne des personnes autistes et de leurs familles : mesures de simplification administratives proposées par M. Taquet, mesures pour faciliter l’accès à l’emploi dans le rapport de Mme Gillot, pour ne prendre que les deux documents récents les plus marquants.

 

Dans les bonnes nouvelles, le lancement de la certification autisme en Nouvelle Aquitaine, grâce à Handéo, mais il faudra des auditeurs solidement formés à l’autisme pour faire le travail. Le référentiel est maintenant public, exigeant, et nous espérons qu’il créera le nécessaire électrochoc pour que les gestionnaires apprennent à répondre vraiment aux besoins des personnes autistes, en particulier les adultes, pour lesquels les recommandations sont toutes récentes et pas encore connues.

 

Nous vous invitons à venir à notre congrès dont le thème est : familles et professionnels au cœur du changement. Ce sont toujours les associations qui ont fait naître les changements au niveau national, mais nous savons pouvoir compter depuis longtemps sur des professionnels aguerris et engagés : nous souhaitons que maintenant ils soient reconnus comme les modèles à suivre, en particulier dans leur partage d’expertise avec les auto-représentants et les familles.

 

Danièle Langloys et le Conseil d’Administration

 

 

 
Dernière modification : 01/08/2018
 
 

SERVICE JURIDIQUE

SOS
Réservé aux adhérents

> Renseignements complémen-taires


> Chronique du scandale ordinaire
 

NOTRE REVUE

LA LETTRE D'AUTISME FRANCE

Couv_Revue_69_BD

 

NOS PARTENAIRES












 

LIENS UTILES






 


Vos recherches via veosearch génèrent des revenus qui seront versés directement à Autisme France. Vous pouvez visualiser quotidiennement le montant généré.