Autisme France Association reconnue d'utilité publique
 
 
 
 
 
 

Editorial de la revue

Éditorial février 2020

 

 

L’actualité de l’autisme n’a pas connu d’infléchissement majeur.

 

Le Conseil TSA TND du 14 janvier a fait le point des travaux en cours. Un groupe de travail conjoint psychologues/associations a réfléchi à la place des interventions des psychologues dans les plateformes forfait précoce TND. Un autre travaille conjointement avec l’Agence Nationale du DPC (Développement Professionnel Continu des professionnels de santé) sur la labellisation autisme de l’offre de formation, pour qu’elle soit conforme à l’Etat des connaissances et aux recommandations de bonnes pratiques. Ce travail fait suite à la diffusion par notre association d’une liste de formations autisme non conformes, dont la majorité sont éligibles au DPC, qui a fait couler beaucoup d’encre. Nous espérons qu’elle suscitera une prise de conscience dans le champ sanitaire de l’urgence d’actualiser les connaissances.

 

Il existe aussi un groupe de travail ASE et TND, dont un des objectifs est de produire une liste d’experts auprès des tribunaux, pour faire cesser l’acharnement contre les familles avec une enfant TSA, qui aboutit souvent à des procédures judiciaires injustes.

 

Mme Cluzel a reçu en novembre 2019 les associations de familles et a promis un avenant à la stratégie autisme sur les adultes, grands oubliés de tous les plans autisme, surtout ceux qui sont les plus vulnérables, avec plusieurs troubles associés. Si nous fondions quelques espoirs sur les 90 millions d’euros sur 3 ans annoncés dans le cadre de la lutte contre l’exil en Belgique, il nous a été dit que seuls 26 % de cette somme iraient à l’autisme, pourcentage censé correspondre au nombre de personnes autistes en Belgique. Or, ce repérage ne peut être juste, puisque la majorité des personnes autistes ont toujours un diagnostic de psychose infantile.

 

La Conférence Nationale du Handicap a donné lieu à quelques annonces spécifiques pour l’autisme, détaillées dans la page actualités, mais qui restent floues dans l’immédiat.

 

Bref, le titre de notre Congrès du 5 décembre 2020 à Paris reste d’actualité : changeons la donne, car pour le moment, la situation reste largement bloquée : la scolarisation reste aléatoire, les formations sont trop peu actualisées, les interventions conformes aux recommandations sont rares et souvent à la charge des familles, les adultes restent sans projet de vie adapté et soutenu par les professionnels nécessaires.

 

Danièle Langloys et le Conseil d’Administration

 

 

 
Dernière modification : 13/03/2020
 
 

NOTRE REVUE

LA LETTRE D'AUTISME FRANCE

 

NOS PARTENAIRES

 

ALM_1_CMYK0072_2C

 

 

LIENS UTILES






 


Vos recherches via veosearch génèrent des revenus qui seront versés directement à Autisme France. Vous pouvez visualiser quotidiennement le montant généré.